dépêche

 - 

La CGLPL dénonce "la désinvolture" avec laquelle sont traitées ses recommandations

"Nouvelle arrivée" dans ses fonctions, la contrôleure générale des lieux de privation de liberté (CGLPL), Dominique Simonnot, "découvre avec étonnement - c'est un euphémisme - la désinvolture, avec laquelle sont traitées les recommandations" du contrôleur "par les ministres auxquels elles sont adressées", dénonce-t-elle, dans l'avant-propos du rapport annuel de l'institution, rendu public mercredi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi