dépêche

 - 

La PrEP au VIH semble sans risque pour la grossesse et les nouveau-nés

La prise de la prophylaxie pré-exposition au VIH (PrEP, ténofovir disoproxil + emtricitabine, Truvada*, Gilead et génériques) par des femmes enceintes et allaitantes ne semble pas conduire à des effets délétères sur la grossesse et les nouveau-nés, selon des données de phase IIb présentées au congrès virtuel de l'International Aids Society (IAS).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi