dépêche

 - 

Cancer du sein avancé HR+ HER2-: le ribociclib en première ligne allonge la survie globale

Chez les femmes ménopausées atteintes d'un cancer du sein avancé hormonodépendant HER2-, ajouter l'inhibiteur de CDK 4/6 ribociclib (Kisqali*, Novartis) au létrozole en première ligne allonge la survie globale de plus de 12 mois, selon de nouveaux résultats de l'essai de phase III MONALEESA-2, présentés dimanche lors du congrès annuel de l'European Society for Medical Oncology (ESMO).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi