dépêche

 - 

E-santé: la DNS et l'ANS sereines avant l'élection présidentielle de 2022

La délégation ministérielle au numérique en santé (DNS) et l'Agence du numérique en santé (ANS) envisagent sereinement l'élection présidentielle de 2022 et ses éventuelles conséquences sur la feuille de route du numérique en santé et les activités de l'agence, ont indiqué la déléguée ministérielle au numérique en santé, Laura Létourneau, et le président de l'ANS, Jacques Lucas, à l'occasion de la "rentrée de l'e-santé" organisée par l'agence à Paris mercredi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi