dépêche

 - 

Fin de prise en charge de l'ATU du myorelaxant Sirdalud*

Le Journal officiel de mardi a publié un arrêté mettant fin à la prise en charge du traitement de la spasticité tizanidine (Sirdalud*, Novartis) dans le cadre d'une autorisation temporaire d'utilisation (ATU) de cohorte dont le médicament bénéficiait depuis 2014.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi