dépêche

 - 

Loi anti-abus de l'intérim médical: le SMPS demande plus de préparation, APH regrette le choix de "contraindre"

PARIS, 15 octobre 2021 (APMnews) - Le Syndicat des manageurs publics de santé (SMPS) a émis des propositions pour "mettre fin aux rémunérations excessives" sans que l'hôpital en pâtisse, dans le cadre de la loi anti-abus de l'intérim médical, tandis qu'Action Praticiens Hôpital (APH) et Jeunes médecins déplorent le choix de "contraindre" avec cette mesure "plutôt que de rendre attractif l'exercice médical hospitalier".

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi