dépêche

 - 

Les unités de court séjour Alzheimer, "chaînon manquant" de la prise en charge

Il semble nécessaire de développer un parcours de soins adapté aux patients présentant des troubles neurocognitifs majeurs et de renforcer les dispositifs existant, notamment les unités de court séjour pour les malades d'Alzheimer, ont plaidé plusieurs intervenants lors d'une session sur ce sujet, mardi, au congrès de la Société française de gériatrie et gérontologie (SFGG), qui se tient à Paris et à distance.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi