dépêche

 - 

Douleurs rachidiennes postopératoires: les patients semblent répondre davantage à la neurostimulation

Les patients présentant un syndrome de douleurs rachidiennes persistantes postopératoires semblent répondre davantage à la neuromodulation qu'à la prise en charge médicale optimisée ou à une nouvelle intervention, selon les résultats d'une étude menée avec Medtronic présentés au congrès de la Société française d'étude et de traitement de la douleur (SFETD), qui se tenait la semaine dernière à Montpellier et à distance.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi