dépêche

 - 

Surrisque très rare de myocardite et péricardite chez les jeunes hommes avec Comirnaty* et Spikevax* (PRAC)

Le comité d'évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) a déterminé qu'il existe un risque accru, mais "très rare", de survenue de myocardite et de péricardite chez les jeunes hommes ayant reçu une injection des vaccins anti-Covid-19 Comirnaty* (Pfizer/BioNTech) et Spikevax* (Moderna), a fait savoir l'Agence européenne du médicament (EMA) vendredi dans un communiqué.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi