dépêche

 - 

Chez les 12-17 ans, le risque de myocardite post vaccin ARNm quintuplé après la deuxième dose

Chez les 12-17 ans, le risque de myocardite ou péricardite après administration d'un vaccin anti-Covid à ARN messager est cinq fois plus élevé après une deuxième dose qu'après une première, selon une analyse française des données de pharmacovigilance centralisées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), publiée dans le European Heart Journal Quality of Care & Clinical Outcomes.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi