dépêche

 - 

Encadrement de l'isolement et de la contention: la psychiatrie publique démunie au 1er janvier 2022

Quatorze organisations représentant des psychiatres, directeurs et patients dénoncent, dans un communiqué commun diffusé lundi, le "séisme institutionnel" créé par la censure du Conseil constitutionnel sur l'encadrement des mesures d'isolement et de contention en psychiatrie, qui aboutit à une insécurité juridique pour les professionnels à partir du 1er janvier 2022.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi