dépêche

 - 

Parkinson: le potentiel protecteur des agonistes bêta-adrénergiques limité à ceux d'action longue

Seules les molécules à longue durée d'action parmi la classe des agonistes bêta-2 adrénergiques semblent être associées à un risque réduit de maladie de Parkinson, selon les résultats d'une étude norvégienne présentés lundi au congrès de l'American Academy of Neurology (AAN), à Seattle.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi