dépêche

 - 

Les mélanomes réfractaires à relatlimab + nivolumab semblent l'être aussi à l'ipilimumab

Les mélanomes métastatiques qui sont réfractaires à une double immunothérapie par l'anti-PD-1 nivolumab (Opdivo*, Bristol-Myers Squibb) et l'anti-LAG-3 relatlimab (BMS) semblent également réfractaires à l'anti-CTLA-4 ipilimumab (Yervoy*, BMS), selon des premières données observationnelles publiées par des chercheurs de plusieurs pays dans le New England Journal of Medicine (NEJM).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi