dépêche

 - 

Intérêt de l'aflibercept à haute dose dans la DMLA (phase 2)

Les injections d'aflibercept (Eylea*, Bayer) à 8 mg indiquées dans la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) n'induisent pas de nouveau signal d'alerte de tolérance et permettent un gain dans l'acuité visuelle par rapport au traitement en pratique courante à 2 mg, selon une étude de phase II présentée samedi au congrès de la Société française d'ophtalmologie (SFO) à Paris.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi