dépêche

 - 

Greffe rénale: une courte durée de perfusion normothermique ne réduit pas le taux de retard de fonction du greffon

Perfuser 60 minutes un greffon rénal avec une machine normothermique avant une transplantation n'a pas permis de réduire le taux de retard de fonction du greffon chez le patient transplanté, dans une étude dont les résultats ont été présentés samedi à l'American Transplant Congress (ATC) à Boston.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi