dépêche

 - 

Cancer rectal non métastatique avec déficience MMR: un anti-PD-1 induit 100% de réponse complète dans un petit essai

L'anti-PD-1 dostarlimab (Jemperli*, GlaxoSmithKline, GSK) a induit une réponse complète chez 100% des patients atteints d'un cancer rectal de grade II-III avec déficience du système de réparation des mésappariements de l'ADN (MMR pour mismatch repair), selon des résultats préliminaires d'un essai non comparatif présentés dimanche lors du congrès annuel de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) et publiés dans The New England Journal of Medicine (NEJM).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi