dépêche

 - 

Les troubles du sommeil associés à un risque accru de suicide

Les troubles du sommeil sont associés à un risque accru de suicide, même en tenant compte des troubles mentaux préexistants, ce qui suggère l'importance d'être attentif aux idées suicidaires chez les personnes qui se plaignent de leur sommeil, selon les résultats d'une étude danoise présentée au congrès virtuel de l'European Psychiatric Association (EPA), qui s'est achevé mardi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi