dépêche

 - 

Résultats préliminaires de l'erdafinitib dans plusieurs tumeurs solides avec altération des gènes FGFR

L'inhibiteur de tyrosine kinase ciblant les mutations et fusions des gènes FGFR erdafitinib (Balversa*, Johnson & Johnson) a permis un contrôle de la maladie supérieur à 70%, dans un essai non comparatif l'évaluant dans plusieurs tumeurs solides avancées avec altérations des gènes FGFR, selon des résultats exposés lors du congrès annuel de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) à Chicago.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi