dépêche

 - 

Les victimes de Dépakine* appellent le nouveau gouvernement à faire fonctionner le dispositif Oniam

Les victimes de Dépakine* (valproate de sodium, Sanofi) appellent le nouveau gouvernement à prendre des mesures pour que le dispositif mis en place au sein de l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales (Oniam) "fonctionne correctement", a-t-on appris auprès de l'Association d'aide aux parents d'enfants souffrant du syndrome de l'anticonvulsivant (Apesac) et de son avocat.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi