dépêche

 - 

Absence de sur-risque hémorragique lorsque les anti-arythmiques sont associés aux anticoagulants oraux directs

L'utilisation concomitante des anticoagulants oraux directs (AOD) apixaban ou rivaroxaban et d'anti-arythmiques n'est pas associée à un excès de risque d'hospitalisation pour hémorragie chez les patients atteints de fibrillation atriale, selon une étude présentée mardi au congrès de la Société française de pharmacologie et de thérapeutique (SFPT) à Lille.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi