dépêche

 - 

L'ARS Nouvelle-Aquitaine veut ouvrir un hôpital de jour en "soins palliatifs, douleur et soins de support" par GHT d'ici 2023

L'objectif de l'agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine est que chaque groupement hospitalier de territoire (GHT) dispose d'un hôpital de jour (HDJ) en "soins palliatifs, douleur et soins de support" en "capacité d'accueillir des patients" en 2023, a fait savoir Martine Vivier-Darrigol, conseillère médicale à la direction déléguée à l'organisation de l'offre de soins et à la réponse aux situations sanitaires exceptionnelles de l'ARS, à APMnews mercredi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi