dépêche

 - 

Un tiers des patients migraineux répondraient à un anti-CGRP au bout de six mois

Un tiers des patients atteints de migraine répondent à un traitement par anti-CGRP après au moins six mois de traitement alors qu'il est prévu pour cette classe thérapeutique d'évaluer l'intérêt de continuer le traitement après les trois premiers mois puis régulièrement, selon des données italiennes présentées samedi au congrès de l'European Academy of Neurology (EAN) à Vienne et à distance.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi