dépêche

 - 

Le sevrage de ventilation mécanique facilité et sans surrisque de réintubation avec l'épreuve en aide inspiratoire

L'épreuve de sevrage de ventilation mécanique invasive utilisant l'aide inspiratoire accélère l'extubation sans augmenter le risque de réintubation, par rapport à l'épreuve en ventilation spontanée sur pièce en T, selon une étude française présentée la semaine dernière au congrès de la Société de réanimation de langue française (SRLF) à Paris.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi