dépêche

 - 

Le groupe Uneos capitalise sur sa situation financière assainie pour soigner son attractivité

Le groupe Uneos, établissement de santé privé d'intérêt collectif (Espic) multisites à Metz, a réinvesti une part majeure de son excédent 2021 pour augmenter les rémunérations de ses personnels paramédicaux, a-t-on appris mercredi lors d'un entretien avec Régis Moreau, directeur général d'Uneos.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi