dépêche

 - 

Ceesp: deux réserves majeures pour le traitement de l'hémoglobinurie paroxystique nocturne Aspaveli*

La commission d'évaluation économique et de santé publique (Ceesp) a estimé que l'efficience du traitement de l'hémoglobinurie paroxystique nocturne (HPN) Aspaveli* (pegcetacoplan, Sobi) n'était pas démontrée en raison de deux réserves majeures dans l'analyse de référence proposée par l'industriel, selon un avis mis en ligne en début de semaine sur le site de la Haute autorité de santé (HAS).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi