dépêche

 - 

La pharmacothérapie guidée par le monoxyde d'azote pour traiter l'asthme de la femme enceinte n'a pas de bénéfice périnatal

Chez la femme asthmatique enceinte, le traitement médicamenteux guidé par la fraction de monoxyde d'azote dans l'air expiré (FeNO) n'a eu de bénéfice ni sur les exacerbations d'asthme pour la mère ni sur les événements périnataux tels que les naissances prématurées, le petit poids de naissance, les hospitalisations et la mortalité, selon les résultats d'une étude australienne.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi