dépêche

 - 

Trauma cérébral: mortalité accrue chez les patients sous antivitamine K

Les patients sous traitement anticoagulant par antivitamine K (AVK) ont un risque accru de décès en cas de lésion traumatique de l'encéphale, ce qui n'est pas le cas de ceux qui reçoivent un anticoagulant oral d'action directe (AOD) ou un antiagrégant antiplaquettaire de la famille des inhibiteurs de l'adénosine diphosphate (ADPi ou thiénopyridines), selon une étude finlandaise.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi