dépêche

 - 

Le CMUH souhaite retirer une indication à l'anticancéreux Rubraca*

Le comité des médicaments à usage humain (CMUH) a recommandé de ne plus utiliser le traitement des cancers ovariens Rubraca* (rucaparib, Clovis Oncology) en troisième ligne, en raison de nouvelles données montrant une efficacité inférieure à une chimiothérapie, a rapporté l'Agence européenne du médicament (EMA) vendredi dans un communiqué.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi