dépêche

 - 

La doxycycline après un rapport sexuel non protégé réduit de 65% le risque d'IST chez des HSH (essai randomisé)

La prise de doxycycline en traitement post-exposition, dans les trois jours suivant une relation sexuelle sans préservatif, a permis de réduire de 65% le risque d'avoir un diagnostic d'infection sexuellement transmissible (IST) chez des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) et des femmes transgenres, montre un essai randomisé présenté mercredi en amont du congrès AIDS 2022, dans une conférence de presse.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi