dépêche

 - 

Psychiatrie: une légère diminution du recours aux soins sans consentement se dessine depuis 2020, après des années d'augmentation

Alors que le recours aux soins sans consentement a connu une augmentation globalement dynamique entre 2012 et 2021, deux chercheuses de l'Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes) observent "une légère diminution de ce recours depuis 2020, qui semble se poursuivre en 2021", précisant que cette évolution apparaît dans un "contexte spécifique".

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi