dépêche

 - 

Les hépatites B occultes ne devraient pas être sous-estimées (méta-analyse)

L'incidence des hépatites B occultes, c'est-à-dire des infections par le VHB non détectées par les tests habituels recherchant l'antigène HBs, est "non négligeable" et ce problème ne devrait pas être sous-estimé dans la lutte contre cette maladie dans le monde, estiment les auteurs d'une méta-analyse d'études épidémiologiques, publiée par le Lancet Gastroenterology & Hepatology.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi