dépêche

 - 

Une intervention coronaire percutanée sans bénéfice dans les dysfonctions ventriculaires gauches d'origine ischémique

Traiter par intervention coronaire percutanée les patients présentant une dysfonction ventriculaire gauche d'origine ischémique n'a pas permis de diminuer leur risque de décès ou hospitalisation pour insuffisance cardiaque dans l'essai REVIVED, dont les résultats ont été présentés samedi au congrès de l'European Society of Cardiology (ESC) à Barcelone et publiés en ligne par le New England Journal of Medicine (NEJM).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi