dépêche

 - 

Parkinson: le délai de recours à la neurostimulation similaire avec la L-dopa ou les agonistes dopaminergiques

Le délai de recours à la stimulation cérébrale profonde apparaît similaire que les patients débutent le traitement de leur maladie de Parkinson par de la L-dopa ou par un agoniste dopaminergique, suggèrent des données canadiennes présentées jeudi au congrès de l'International Parkinson and Movement Disorder Society (MDS) à Madrid.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi