dépêche

 - 

L'optimisation précoce de l'oxygénation cérébrale améliore le pronostic chez les traumatisés crâniens les plus graves

Une stratégie d'optimisation précoce de l'oxygénation cérébrale semble améliorer le pronostic neurologique à six mois chez les patients traumatisés crâniens les plus graves, par rapport à la stratégie plus conventionnelle d'optimisation de la pression intracrânienne uniquement, selon les résultats préliminaires d'un essai randomisé français présentés samedi au congrès de la Société française d'anesthésie et de réanimation (Sfar) à Paris.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi