dépêche

 - 

Une exposition postnatale aux antibiotiques "disproportionnée" au vu de l'incidence du sepsis néonatal

Près de 3% des nouveau-nés sont exposés à des antibiotiques au cours de leur première semaine de vie, ce qui représente un taux "élevé" au vu de l'incidence du sepsis néonatal d'apparition précoce, de 0,49 cas pour 1.000 naissances vivantes, selon une large étude internationale publiée mercredi dans JAMA Network Open.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi