dépêche

 - 

L'apport des IPA dans un service d'urgences psychiatriques

Les infirmiers en pratique avancée (IPA) en psychiatrie intervenant dans un service d'urgences peuvent permettre d'"éviter les retards de prise en charge", a défendu Romain Pérot, IPA au sein du centre psychiatrique d'orientation et d'accueil (CPOA) du groupe hospitalier universitaire (GHU) Paris, Psychiatrie & neurosciences, lors du Congrès français de psychiatrie, qui se tient de mercredi à samedi à Lille et à distance.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

Plus de 80 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi