dépêche

 - 

Des inquiétudes sur le risque de mésusage des analogues du GLP-1 dans un but d'amaigrissement

La Société française de pharmacologie et de thérapeutique (SFPT) a publié lundi sur son site une fiche sur le risque de mésusage des analogues du GLP-1, en particulier du sémaglutide (Wegovy* dans l'obésité et Ozempic* dans le diabète, Novo Nordisk) dans un but d'amaigrissement, en dehors de leurs indications.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

Plus de 80 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi