dépêche

 - 

Don du sang par les HSH: un alignement des critères pour toute la population augmenterait de 50% le risque transfusionnel VIH estimé

La ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, a fixé l'objectif de tendre vers un alignement des critères d'ajournement pour le don du sang par les hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes (HSH) sur ceux du reste de la population en 2022 mais, aujourd'hui, un tel alignement augmenterait de 50% le risque de transmission du VIH par transfusion, selon une étude de Santé Publique France présentée mercredi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi