dépêche

 - 

Affaire du "charnier" de Paris-Descartes: les députés affirment l'exigence de traiter les corps des donneurs avec dignité

Les députés ont adopté mercredi, dans la nuit, un amendement au projet de loi bioéthique affirmant l'exigence de respect et de dignité qui s'attache au traitement des corps issus de donneurs, afin d'éviter à l'avenir toute situation comparable à celle de l'affaire du "charnier" de l'université Paris-Descartes (désormais Université de Paris).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi