dépêche

 - 

Le chlorure de méthylthioninium pourrait ralentir la progression de la maladie d'Alzheimer, selon une phase II

Mots-clés :
Le chlorure de méthylthioninium ou bleu de méthylène, qui agit en inhibant l'agrégation de la protéine tau, pourrait réduire la progression de la maladie d'Alzheimer, selon des données de phase IIb présentées mardi à la conférence internationale sur la maladie d'Alzheimer qu'organise cette semaine la fondation américaine Alzheimer's Association à Chicago.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi