dépêche

 - 

Les anticholinergiques dans la BPCO associés à une augmentation du risque cardiovasculaire, dans une méta-analyse contestée par les fabricants

Les médicaments de la classe des anticholinergiques inhalés en traitement de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) seraient associés à une élévation du risque d'événements cardiovasculaires majeurs, selon une méta-analyse, dont les résultats sont contestés par les laboratoires commercialisant ces produits.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi