dépêche

 - 

Roche et Biogen Idec suspendent plusieurs études portant sur l'ocrélizumab en raison de problèmes de sûreté

Les groupes Roche et Biogen Idec ont annoncé lundi dans un communiqué qu'ils suspendaient l'administration de l'ocrélizumab aux patients participant à plusieurs études de son programme de développement en rhumatologie.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi