dépêche

 - 

Acné sévère: la santé mentale devrait être surveillée pendant au moins un an après l'arrêt d'un traitement par isotrétinoïne

La santé mentale des patients recevant de l'isotrétinoïne orale pour une acné sévère devrait être surveillée pendant au moins un an après l'arrêt du traitement, suggèrent les auteurs d'une étude suédoise qui ne confirme toutefois pas de lien avec un risque accru de suicide.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi