dépêche

 - 

La HAS recommande un remboursement temporaire dérogatoire pour Ablatherm* dans le cancer de la prostate

La Haute autorité de santé (HAS) a estimé insuffisant le service attendu par le traitement d'un cancer localisé de la prostate par ultrasons focalisés de haute intensité (HIFU) pour le rembourser mais propose une prise en charge dérogatoire et temporaire pour cinq ans, dans un avis mis en ligne vendredi sur son site internet.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi