dépêche

 - 

Une étude chinoise dédouane le vaccin contre la grippe A(H1N1) dans le risque accru de narcolepsie

Le vaccin contre la grippe A(H1N1) n'est pas responsable d'un risque accru de narcolepsie en Chine durant la pandémie, selon une étude publiée lundi dans la version électronique accélérée des Annals of Neurology, dont les auteurs pensent que ce sont les infections hivernales, et en particulier la grippe A(H1N1) elle-même, qui sont les vrais responsables des narcolepsies.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi