dépêche

 - 

Nouvelle étude suggérant un risque cardiovasculaire, mais pas de décès, avec le tiotropium

Une nouvelle étude pharmaco-épidémiologique publiée par le British Medical Journal conforte l'hypothèse d'une élévation de risque d'événements cardiovasculaires avec le bronchodilatateur anticholinergique tiotropium (Spiriva*, Boehringer Ingelheim/Pfizer), mais accompagné d'une baisse de la mortalité globale.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi