dépêche

 - 

VIH: le dolutégravir plus efficace que le raltégravir après un premier échec sans inhibiteur d'intégrase

Le dolutégravir (Viiv Healthcare), un nouvel inhibiteur d'intégrase, a assuré une réponse virologique chez davantage de patients VIH-1+, en échec d'une précédente ligne de traitement dépourvue d'inhibiteur d'intégrase, que le raltégravir (Isentress*, Merck Sharp & Dohme) dans l'essai de phase III SAILING, selon un poster présenté à la Conference on Retroviruses and Opportunistic Diseases (CROI).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi