dépêche

 - 

Parkinson: bénéfice du tozadenant sur la période "off", intérêt de la droxidopa sur les symptômes orthostatiques

L'antagoniste du récepteur de l'adénosine 2A tozadenant (ex-composé SYN-115, Biotie/UCB) a raccourci la période "off" chez des patients atteints d'une maladie de Parkinson dans une étude de phase II tandis que la droxidopa (Northera*, Chelsea Therapeutics) a réduit les symptômes orthostatiques sur une semaine dans une étude de phase III, a indiqué l'American Academy of Neurology (AAN) dans un communiqué, jeudi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi