dépêche

 - 

Lymphome non hodgkinien: arrêt d'une étude de phase III pour l'inotuzumab en raison d'un probable échec

Pfizer a annoncé lundi l'arrêt, en raison de son échec probable, d'une étude de phase III évaluant l'inotuzumab ozogamicin chez les patients atteints de formes agressives de lymphome non hodgkinien exprimant l'antigène CD22 réfractaire ou en rechute, non candidats à une chimiothérapie à haute dose.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi