dépêche

 - 

Asthme à éosinophiles: réduction de 87% des exacerbations avec le dupilumab (phase II)

L'anticorps monoclonal dupilumab (Regeneron/Sanofi) a permis d'obtenir une réduction de 87% du risque d'exacerbation en traitement de patients présentant un asthme à éosinophiles modéré à sévère persistant, dans une étude de phase II dont les résultats ont été présentés mardi au congrès de l'American Thoracic Society (ATS) à Philadelphie, et sont publiés simultanément en ligne par le New England Journal of Medicine (NEJM).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi